The new world

24 juillet, 2008

La réforme des armées

Classé sous Politique — ameline18 @ 11:07

Elus locaux et militaires attendaient avec impatience mais non sans crainte ce rendez-vous. Le Premier ministre a dévoilé jeudi matin, depuis Matignon, le nouveau visage de la carte militaire. « Il existe entre la France et ses armées un pacte sacré, elles sont le gardien de la paix et de notre indépendance », a tenu a rappelé en introduction François Fillon. Mais, a-t-il ajouté, « rien n’est plus périlleux que l’immobilisme, ce qui a trop manqué dans notre pays depuis des années, c’est la capacité à faire des choix« . La professionnalisation des armées, commencée en 1996,  »n’est pas terminée« , « on n’a pas resséré suffisamment l’implantation de nos forces » pour s’adapter aux nouvelles missions et organisations de l’armée française.

« Les unités visées sont celles qui ne sont plus adaptées »

François Fillon a confirmé la suppression de 54 000 postes dans l’armée. A terme, « l’armée de Terre comptera 131 000 hommes, l’armée de l’Air 50 000 et la Marine 44 000″. Il a par ailleurs précisé que l’armée de terre allait perdre « 20 bases et régiments, l’armée de l’air 11 bases aériennes, et la marine une base aéronavale » sans préciser leurs emplacements. La future carte militaire « va s’articuler autour de ce concept extrêmement  novateur de base de défense« , qui consiste à regrouper des « moyens opérationnels  différents » autour d’un « même dispositif logistique« , a indiqué François Fillon, évoquant un nombre de bases situé entre 90 et 95. Selon le dossier distribué à la presse, 83 unités, comprenant des régiments, des centres d’instruction, des services logistiques ou encore des bases aériennes seront fermées graduellement à partir de 2009. Onze seront fermées en 2009, 16 en 2010 et 56 à partir de 2011. En outre, trois unités changeront de localisation en 2009 et neuf en 2010.

« Les unités visées sont celles qui ne sont plus adaptées aux menaces d’aujourd’hui. On n’a plus besoin d’autant de chars Leclerc mais on a besoin de moyens de renseignements, de projections de forces plus légères et plus réactives », a justifié François Fillon. « L’enjeu est d’être capable de projeter 30 000 hommes pendant un an, comme les britanniques. Nous resterons dans les quatre grandes armées du monde. L’armée française est une armée d’élite, on veut qu’elle le reste ».

10% des effectifs des ministères décentralisés

« On va donner aux territoires les plus fragiles les moyens de réagir », a déclaré François Fillon. « 320 d’euros millions seront donnés aux territoires les plus touchés« , a-t-il précisé, ajoutant que des « contrats de reconversion » seront signés avec la trentaine de site les plus touchés et un arsenal de mesures sera pris pour inciter les entreprises à investir sur ces sites. Le Premier ministre a également annoncé le transfert d’une partie des administrations parisiennes vers les communes concernées : « au moins 10% des effectifs parisiens des différents ministères seront transférés, soit 5000 postes d’ici 2012″.

2563335105.jpg

Les sites concernés par la réforme des armées

Laisser un commentaire

La Meuse indépendante |
VILLENEUVE AUTREMENT |
Unissons nos énergies pour ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LUNEL ELECTIONS MUNICIPALES...
| LA WALLONIE, FRANCE DE SAMB...
| entente municipale st bonne...