The new world

7 juin, 2011

Réponse à Nolwenn

Classé sous Non classé — ameline18 @ 10:27

Pour ceux que ça intéresse, ses commentaires sont par là :
href= »http://ameline18.unblog.fr/2010/10/25/douce-france/#comments »>

Bonjour Nolwenn,

Déjà c’est sympa de ta part de ne pas m’insulter, bien que ça n’aurait pas changer ma vie, j’ai l’habitude sur ce site, vu ce que j’écris normal me dira tu…
Sache que je ne me suis pas levée un bon matin en me disant « Tiens, aujourd’hui je me fais chier, et si je me mettais à détester tout un peuple sans raison? ça pourrait être marrant… » je suis quand même un peux plus réfléchis que ça… Et non, comme l’ont prétendu certains, je ne me suis pas faite martyrisée étant gamine par les « arabes » du quartier…

J’ai une question pour toi, pourquoi porte tu le foulard? Est ce que tu trouve que mettre un foulard est vraiment signe de liberté? Pense tu que porter le foulard en France est signe de laïcité?
Je ne remets pas en cause que le port du foulard, je suis aussi contre le port de la kippa.On ne devrait pas, dans un pays comme le notre, avoir des signes distinctifs de religion ni d’appartenance à une culture.

Je ne vois pas l’islam comme une invasion de cafard mais plutôt comme celle des Allemands pendant la seconde guerre mondiale, ils nous dictaient notre conduite, nos lois… Vous vous nous imposez des manières de tuer nos bêtes, en changeant le mode d’abattage qui, soit dit en passant est beaucoup plus barbare que le notre) vous nous imposez des plats « halal » jusque dans nos cantines et nos prisons (bien que ces dernières soit remplis aux trois quarts par des musulmans). Trouve tu cela normal toi qu’à la cantine de mon petit frère ils ne servent plus de poissons le vendredi et qu’ils ne servent plus du tout de porc et que certains parents aient fait une pétition pour que toutes les viandes soient halal? Ce n’est pas nous imposer quelque part votre religion? Et tu voudrais que nous laissions faire gentiment? Qu’à terme on ne puisse plus commander un bon rôtie de porc ou plus manger de sandwich au jambon pour ne pas « heurter » ton peuple? Où est la liberté là? Que vous ayez vos magasins spécialiste du halal ou vos restaurant c’est « normal » mais là c’est pousser le bouchon un peu loin je trouve… Sans parler des Quick 100% Halal… Bientôt on ne pourra plus manger que de ça!!!

Sache que mes informations ne viennent sûrement pas des infos, ni de la télé en général parce qu’ils nous disent bien ce qu’ils veulent, non, je regarde autour de moi, j’écoute et j’observe, je tire mes propres conclusion. Je vais te donner un exemple très simple, les cités. à la télé si on les écoutes les habitants des cités sont de pauvre malheureux reclus de la société etc… Moi je vois ce qu’il s’y passe puisque j’ai habiter dans une cité assez « chaude » et j’ai vécu la vie de là bas.
Parlons de précarité, ok, certes les bâtiments ne sont pas neufs ni en bon états mais que font ils pour les préserver? RIEN!! Entre ceux qui « skatte » les allées et cage d’escalier, y pissent et y crachent à longueur de journée, ceux qui cassent tout… on est pas aidé, une fois un des ascenseur était en panne, un type est venu le réparer et ils c’est fait tabassé on lui a piqué son matos, ses affaires personnelle, la société n’a jamais voulu renvoyé personne et l’ascenseur est resté en panne 6 mois… Quand tu appelle les pompiers ou le SAMU ils cherchent toutes les possibilités pour ne pas venir, pas parce qu’ils s’en foutent qu’un habitant soit malade ou blessé mais parce qu’ils ont peur, un camion de pompier c’est fait littéralement bombardé de pierres alors qu’il venait pour un vieux monsieur qui était tombé dans sa salle de bain… être pauvre ne dont pas vouloir dire faire chier le monde. Quant à s’en sortir…. peux le veulent vraiment et ceux qui le veulent y sont arriver, rien à voir avec la couleur de la peau, ma voisine, une noire musulmane est maintenant infirmière pour ne donner que cet exemple… Quand on veut on peut!!!! Faut arrêter d’être assisté et de croire que tout va nous tomber dessus comme ça sans rien faire sous prétexte qu’ils sont les « exclus »…

Quant à ton jugement je m’en balance, après la mort y’a rien, c’est le vide, le néant, les religions et les Dieux ne sont là que pour « dicter » des conduites aux gens et leurs donner une raisons de croire et d’espérer! Les religions ne sont que des placebos, ne l’oublie pas… Si Dieu est si grand et qu’il voit tout pourquoi est ce qu’ils n’aident pas les pauvres? Pourquoi n’arrête-t-il pas les guerre??? Ha oui il doit être trop occuper ailleurs….

porkysrevenge.jpg

28 mars, 2011

La marche des cochons

Classé sous Non classé — ameline18 @ 13:32

jambon.png 

http://www.marchedescochons.com

 

Ce que je pense des religions…

Classé sous Non classé — ameline18 @ 12:55

Petites citations qui illustrent plutôt bien ce que je pense des religions… Comme ça il n’y aura plus de doutes possibles!!

Dieu est un scandale, un scandale qui rapporte. Charles Baudelaire

Mon Dieu qui n’êtes personne, donnez moi chaque jour ma chanson quotidienne, mon Dieu qui êtes un clown, je vous salue,  je ne pense jamais à vous, je pense à tout le reste, c’est déjà bien assez de travail. Amen. Christian Bodin

Les gens se laissent facilement manipuler, la religion est le moyen le plus efficace pour ça.. Et les médias n’aident pas! Michael Moore

Le vrai mystère de la religion: il y a des gens pour la pratiquer José Arthur

24 février, 2011

Collège-lycée Al Kindi, bientôt sous contrat avec l’Education nationale ?

Classé sous Immigration — ameline18 @ 13:48

(Article tiré de Lyoncapitale.fr)

REPORTAGE – Le premier collège-lycée musulman de France entrera le 5 mars dans sa cinquième année d’existence, ce qui lui ouvre, théoriquement, le droit au conventionnement avec l’Education nationale. Le président, Hakim Nazir, a déjà déposé une demande en janvier. Il attend une réponse courant mars.

Samedi 19 février, l’établissement scolaire privé musulman de Décines-Charpieu, en banlieue nord-est de Lyon, organisait ses troisièmes journées portes-ouvertes. Parents et élèves se pressaient ce jour-là dans les couloirs de l’établissement pour assister à l’allocution émue du président, Hakim Nazir. Ce dernier est revenu sur les quatre années d’existence d’Al-Kindi : « le 5 mars 2007, nous ouvrions avec un premier groupe de 17 élèves. 80 journalistes sont venus filmer l’événement. La rentrée ne s’est pas passée facilement. Le recteur de l’époque n’avait pas donné l’autorisation. La première rentrée s’est faite grâce à une décision de justice ... » Le souvenir est amer, mais le projet d’établissement, imaginé en 1986 et réalisé vingt ans plus tard en plein débat sur le voile, commence bel et bien à prendre forme.

Cours de « culture de l’Islam »

432 élèves sont accueillis depuis la rentrée 2010 à Al Kindi, dont 272 au collège, 123 au lycée et 37 en primaire. L’établissement de premier degré a ouvert en 2009, il fonctionne aujourd’hui avec une classe de CP et une de CE1. Un CE2 ouvrira théoriquement l’année prochaine.Dans les apprentissages, l’accent est mis sur le respect des programmes de l’Education nationale. Mais aussi, et c’est là la réelle plus-value de l’établissement, sur le respect et l’apprentissage de la culture et de la religion musulmanes. L’établissement propose des cours d’arabe, dès la sixième. Pour ces journées portes-ouvertes, un atelier de calligraphie arabe a ainsi été installé dans le hall. Et dans la salle de « culture de l’Islam », l’une des plus grande du bâtiment, s’étalent les exposés réalisés par les élèves sur « les codes de bienséance » musulmans. Plusieurs corans trônent aussi sur une table. A côté d’eux, des cahiers d’élèves dans lesquels sont recopiés des versets du Coran (paroles de Dieu), des hadits (paroles du prophète) et un paragraphe qui affirme l’existence des djinns, ces esprits qui vivent parmi les musulmans selon leurs croyances.

Le voile, l’ambiance et les résultats scolaires mis en avant

Hajar, 14 ans, scolarisée à Al Kindi depuis la rentrée de septembre est inscrite en classe de troisième. Elle porte le voile et assure qu’elle est entrée à Al Kindi pour pouvoir le garder. « C’est dur de l’enlever le matin pour aller en cours, de le remettre à midi, puis de l’enlever à nouveau à 13h, etc. Et puis, c’est important, c’est ma religion« . Le père de la jeune fille l’a également fortement poussée à le faire. Mais ce qui a convaincu Hajar autant que le voile, ce sont les bons résultats au brevet de l’établissement : 93% de réussite au Diplôme national du brevet en 2010, dont 40% avec mention, mieux que la moyenne nationale à 82,6%.

Hajar dit aussi qu’elle avait peur dans le public. Peur des autres élèves qui avaient l’insulte un peu trop facile selon elle. Et c’est vrai que ce qui frappe à Al Kindi avant tout, avant le voile des femmes et la barbe des hommes musulmans, c’est la sérénité ambiante, le sourire des élèves, le respect qui règne entre les professeurs, les parents d’élèves et leurs enfants. On se sent un peu comme dans une grande famille.

Les parents d’élèves se félicitent de pouvoir inscrire leurs enfants dans un tel établissement. Une maman se confie : « j’ai fais moi-même ma scolarité à la Favorite à Lyon 5e et je suis très heureuse de retrouver le même type d’encadrement ici pour mon enfant« . Les classes, contrairement aux collèges publics, ne comptent pas plus de 25 élèves à Al-Kindi. Jusqu’à 35 dans l’Education nationale au collège.

Le montant des frais d’inscription, 1 600 euros par an, 160 euros répartis sur dix mois, ne permet cependant pas aux parents d’élèves d’inscrire toute leur fratrie à Al Kindi. Cette mère de trois enfants regrette de n’avoir pu inscrire que son aînée en sixième. Elle compte beaucoup sur le soutien prochain de l’Etat, dans le cadre du passage sous contrat, pour faire baisser le montant des frais de scolarité qui s’établissent, en moyenne, à 600 euros par an dans les établissements catholiques privés sous contrat.

La demande de passage sous contrat est partie

Le président d’Al Kindi, Hakim Nazir, a déposé un dossier de demande à l’inspection académique en janvier pour obtenir le passage sous contrat de son établissement avec l’Education nationale. Théoriquement, il en a le droit au bout de cinq années d’existence. Al Kindi entrera dans sa cinquième année le 5 mars prochain. Peut être que le Rectorat exigera cinq années de fonctionnement ou que l’école primaire, ouverte seulement en 2009, sera exclue du conventionnement. Tous les scénarios sont étudiés.

En théorie, le conventionnement pourrait être accordé dès le 5 mars. Au moins devra-t-il intervenir avant le 15 avril pour que les professeurs de l’Education nationale puissent être recrutés pour organiser la rentrée scolaire 2011/2012. A la rentrée, seules quelques classes pourraient être conventionnées l’année prochaine.

Le sujet, en tout cas, est sur toutes les lèvres depuis la rentrée. Le président Nazir multiplie les contacts pour faire valoir sa demande. Vendredi 18 février, il rencontrait le préfet du Rhône et le lendemain, lors des journées portes-ouvertes, il invitait les élus Jérôme Sturla, représentant du Département, gestionnaire des collèges et Farida Boudaoud, élue à la région Rhône-Alpes qui gère les lycées. Tous deux étant par ailleurs adjoints à Décines.

La peur des « barbus durs » a vécu

Le conseiller général, le premier, s’était inquiété en 2007 de la présence de « barbus durs » au collège-lycée, selon les mots d’Hakim Nazir, le président qui en rit aujourd’hui. Il défend quatre ans plus tard l’idée du passage sous contrat d’Al Kindi. Les collectivités territoriales ayant selon lui « un rôle à jouer » pour faire émerger un « Islam de France » dans le cadre de « notre modèle démocratique« . Il espère toutefois que « dans le contenu des enseignements, le sens critique est bien présent« .

Farida Boudaoud, déléguée à la lutte contre les discriminations se dit fière que cet établissement « ait pu voir le jour en Rhône-Alpes ». Le premier collège musulman de France, le deuxième lycée après le lycée Averroès de Lilles, qui a obtenu le conventionnement en 2010 pour certaines de ses classes. « Obtenez d’abord votre contrat, conclu-t-elle, on verra après pour l’apport financier éventuel de la Région« .

Enfin un soutien de taille, le directeur de l’enseignement catholique du Rhône, Gilles de Bailliencourt était présent samedi 19 février. Il coordonne les 180 établissements privés catholiques du département : 58 collèges, 40 lycées et 80 000 élèves. Il encourage, au nom du diocèse de Lyon, l’établissement musulman afin « d’élever nos enfantsles pieds sur terre, la tête dans le ciel et parce que nous croyons que la spiritualité fait partie de notre humanité« .

Al Kindi coûte chaque année 1,6 millions d’euros en frais de fonctionnement et salaires à l’association du même nom. Si l’établissement passe sous contrat avec l’Education nationale, 10% de son fonctionnement pourra être pris en charge par la collectivité.

alkindiimagelarge.jpg

Un local « Néo Nazi » à Lyon!!

Classé sous Politique — ameline18 @ 13:43

Hier soir l’extrême gauche, répondant à l’appel du collectif « Vigilance 69″ c’est rassemblée en grande pompe afin de manifester contre la local « néo nazi » qui se trouverais dans le quartier de Gerland à Lyon. Entre 500 à 700 personnes se serait mobiliser et à peux près autant de Policier/CRS/membre de la BAC, ils devaient avoir peur que l’extrême droite ne pointe le bout de son nez!!

Honnêtement je ne sais pas ce qu’il en est de ce « local » et je m’en balance, à ce qu’il paraît plusieurs protagoniste auraient fait le « salut nazi » en criant « Heil Hitler » mais (toujours à ce qu’il paraît ) ces images auraient été prise dans un lieu autre que le dit local (manipulations gauchiste?). Ils parlent aussi du fait qu’il y ai un drapeau Français derrière la scène, personnellement je pense que si afficher le drapeau Français est signe de racisme/fascisme/nazisme ou je ne sais quoi d’autre c’est que nous serions tombé bien bas! Nous vivons en France aux dernières nouvelles, posséder un drapeau Français n’as rien à voir avec quelques idéologie!!! Je pense qu’il ne faut pas tout mélanger non plus!! Mais bon, certains me diront que vu le contexte on peut penser que… Bah pensez ce que vous voulez!!

Alors que penser de cette manifestation qui rejoint celle  (je me rappelle plus la date désolé!! ) qui avait pour but de dénoncer la montée de l’extrême droite à Lyon. Je pense que les « antifasciste » bafouent ce que l’on appelle la liberté d’expression, chose qui ne veut malheureusement plus rien dire dans ce pays ni dans ce monde d’ailleurs. Que les nazis soient nazi (euh pardon néo-nazi) ça les regardent, que les communistes soient communistes ça les regardent aussi, que les UMPistes soient UMPistes et que les socialistes soient socialistes ça les regardent tout autant et il en va de même pour toutes opinions politiques ou religieuse mais bordel qu’ils nous foutent la paix!!!! 

S’ils ont envies de faire des concerts en criant « Heil Hitler » mais qu’ils le fassent tant que ça reste entre eux et en privé je ne vois pas qui ça dérange!! En revanche qu’ils se filment et mettent ça sur le net ça passe un peu moins, certes.

Je ne pense pas que mobiliser autant de personnes que ce soit dans les manifestants ou dans les forces publiques soit utile, fermé ce local et il s’en ouvrira un autre ailleurs.

Bref sur cette (petite) information je vous souhaite une bonne après midi!!

63.jpg

6 décembre, 2010

Fast food Halal à toulouse

Classé sous Non classé — ameline18 @ 13:44

1er Fast food Halal à Toulouse « Boum Burger »

 

1505011300544737181951000014092895491958962195104n.jpg

L’abattage rituel

Classé sous Non classé — ameline18 @ 13:41

L’ARPP (autorité de régulation professionnelle de la publicité )  interdit les affiches de Brigitte Bardot

736951284739572095801000014092895491878354164196n.jpg

Et si on s’organisait un petit Ramadan??

Classé sous Non classé — ameline18 @ 13:38

336971217748478794911000014092895491519334900229n.jpg

« Connaissance de l’arabe exigé, lu, écrit et parlé… »

Classé sous Non classé — ameline18 @ 13:36

Que dire de plus?…

.584081158065551429871000014092895491192711641953n.jpg

3 novembre, 2010

L’islam et la démocratie

Classé sous Anormalitées,Immigration — ameline18 @ 17:56

Je n’ai pas souvenir que depuis 1789, ni a fortiori depuis l’instauration en 1905 de la Loi sur la Laïcité, quelque responsable catholique que ce soit, à quelque niveau que ce soit, ait demandé à l’Etat d’interdire la vente de viande le vendredi, traditionnellement jour du poisson dans la religion chrétienne.J’ai souvenir, en revanche, de séances de conseils municipaux auxquelles j’ai assisté, où, bien embarrassé, le Maire expliquait que, l’église du village datant d’avant 1905, il était possible à la commune de participer à la réfection de sa toiture, mais qu’il lui était strictement interdit de participer à la reconstruction de tout ce qui est à l’intérieur (c’était suite aux inondations de 1999 dans le Sud de la France). Et le Maire de bien préciser que si la construction de l’Eglise avait daté d’après 1905, la commune n’aurait en aucun cas pu participer à quelque réaménagement que ce soit.

Jusqu’à un passé relativement récent, les personnes vivant en France en ont accepté tant le fonctionnement politique et social, que culturel, ceci incluant son histoire et les bases de celle-ci, fondées en très grande partie sur les valeurs chrétiennes. Chrétiens, protestants, bouddhistes, athées, vivent en France sans haine à l’égard de l’autre, et respectant la pensée de chacun. Même nos curés, lorsqu’ils célèbrent des mariages, précisent que même si tout le monde présent ne partage pas les mêmes idées, le bonheur des mariés est partagé par tous en ces instants, quelles que soient les idées et valeurs de chaque personne présente.

Hélas, comme plus personne ne l’ignore désormais, exceptés ceux qui, à des fins électorales, l’occultent et entraînent dans leur sillage des militants aveugles et irresponsables, de nouvelles générations appartenant à une religion, une seule, en l’occurrence l’Islam, ont décidé, aidés par des imams bien installés en France et par des officines extrémistes bien planquées un peu partout, de mettre à mal cette laïcité.

C’est ainsi qu’au cours des dernières décennies, ils ont obtenu, des pouvoirs politiques :

  • la construction de mosquées aux frais du contribuable ;
  • l’aménagement des menus des cantines scolaires ;
  • les horaires de piscines publiques réservées aux femmes ;

et tant d’autres passe-droits.

Cela ne serait qu’un demi-problème, si l’Islam reconnaissait à tout un chacun le droit d’être catholique, juif, protestant, bouddhiste ou athée. Il n’en est rien. Ces organisations imposent l’Islam comme seule et unique religion légitime, et de ce fait n’en reconnaissent aucune autre. Et malheur aux musulmans qui renient leur religion : une fatwa frappe alors ces « chiens d’infidèles ».

Exiger le principe de réciprocité

La grande problématique, c’est que ceci ne se passe pas seulement en Iran, en Syrie ou dans cette chère Turquie, futur pays européen, en pleine phase de réislamisation. Cela se passe aussi partout en Europe, plus particulièrement en France, pays des « droits de l’homme ».

Que nous soyons catholiques, protestants, bouddhistes ou athées, nous avons une solution : aller spontanément à la rencontre de nos curés, de nos pasteurs, non pour entrer en religion si nous n’en avons pas le souhait, mais pour au moins reprendre pleine conscience de ce que sont les valeurs de notre civilisation. Et leur demander de faire pression auprès des plus hautes instances de leur corps religieux, pour que la reconnaissance de l’Islam soit subordonnée à un principe de réciprocité : tu me tolères, je te tolère ; tu ne me tolères pas, je ne te tolère pas.

Si cette action pouvait être menée de façon massive, nous reviendrions en France (et en Europe) à une pratique saine de l’Islam, telle qu’elle existait dans notre pays dans les années 60 : une pratique libre, en sphère privée, qui n’a jamais posé de problèmes de société et n’a jamais mis le feu aux banlieues.

Que l’Etat cesse sur sur-le-champ de financer quelque nouvel établissement religieux que ce soit : c’est à chaque religion de s’autofinancer.

Que l’Etat, propriétaire à 97% de la chaîne de restauration Quick, cesse de priver des milliers de clients catholiques, protestants, juifs, bouddhistes ou athées, de leur lieu habituel de repas, au nom du Hallal.

Que l’Etat en finisse avec la corruption (passive ?) par laquelle il transforme, jour après jour, un pays démocratique en une dictature théocratique.

Jean Lançon

islamdefrance928x1024.jpg

12345...7

La Meuse indépendante |
VILLENEUVE AUTREMENT |
Unissons nos énergies pour ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | LUNEL ELECTIONS MUNICIPALES...
| LA WALLONIE, FRANCE DE SAMB...
| entente municipale st bonne...